design research

plateforme de recherches en design graphique, éditorial, multiple…

Analog Sea Review

L'Analog Sea Review est un journal hors ligne car il tient bien dans votre poche mais ne vous réveille pas la nuit. L'Analog Sea Review est un journal hors ligne parce que c'est de la nourriture pour rêver et parce que nos rêves seront certainement la dernière frontière à être balayée et numérisée. L'Analog Sea Review est un journal hors ligne car il est composé d'arbres, d'huiles végétales et de fil de lin. Il est produit de la manière la plus écologique possible mais ne peut pas concurrencer un fichier de données. Il a une texture et une odeur, comme un amant. Et comme un amoureux, il vous apporte des histoires et des poèmes dans la nuit.

L’Analog Sea Review, le journal hors ligne de l'éditeur, est une revue de poche qui rassemble poésie, essais, fiction, illustration et œuvres d'art pour ceux qui souhaitent maintenir une vie contemplative à l'ère numérique. Les éditions ne sont disponibles qu'en version imprimée et exclusivement en librairie. Toute correspondance avec l'éditeur Jonathan S. Simons se fait par courrier plutôt que par e-mail, et leurs lecteurs se tiennent informés via leur publication gratuite, l’Analog Sea Bulletin, livrée directement à leur porte. L'abonnement au bulletin d'information s'obtient également par courrier postal. L'équipe d'Analog Sea pratique de manière louable ce qu'elle prêche. Leur seule présence en ligne est un site Web expliquant comment obtenir une copie de leur Bulletin (un échantillon de contenu avec quelques beaux éphémères papier et un bon de commande pour la revue) par la poste. Pas de réseaux sociaux. Depuis quelques années, ils demandent aux artistes, poètes et autres écrivains ce qu’ils voient, ce qu’ils ressentent et ce qu’ils créent quand les machines dorment toutes et qu’ils se retrouvent au milieu de cette ressource naturelle la plus précieuse: le temps. Le résultat est la première édition de l’Analog Sea Review, avec une autre peinture époustouflante de Joseph-Antoine d’Ornano sur la couverture. Avec des écrits inédits de Leonard Cohen, de la poésie de Mary Oliver, un traité philosophique sur les loisirs du philosophe allemand Byung-Chul Han, et des entretiens avec le cinéaste primé Patrick Shen, la romancière britannique Jameela Siddiqi et le réalisateur de Koyaanisqatsi Godfrey Reggio, c'est parfaitement apte à assouvir sa soif estivale contemplative.

Ils veulent faire des livres incroyables qui sont de beaux objets esthétiques. Ils veulent que l'écriture soit impeccable, ils veulent que l'esthétique de la production le soit aussi. Mais ce n’est que la partie publication. Ils deviennent également un institut, et en tant qu’institut, ils encouragent les gens à réfléchir un peu plus profondément au monde que nous créons. Lorsque Jonathan Simons a lancé ce projet, il avait certainement ses propres doutes car lui et les deux autres éditeurs, Janos Tedeschi et Kyra Levine avaient des accusations telles que "si vous n'êtes pas en ligne, vous n'existez pas". Cela ne fait que deux ans et demi environ, et Simons a déclaré qu’ils avaient eu une réponse incroyable. Analog Sea a reçu des milliers de lettres imprimées de personnes, qui expriment beaucoup d'appréciation, disant simplement que les choses de valeur doivent exister hors ligne.Leurs livres sont le genre de livres que vous ressentez autant que vous les lisez. Le simple fait de tenir le livre entre les mains semble juste; le poids du papier; la texture du type typographique; l'aspect classique des polices et des illustrations, le tout menant à une expérience de lecture réconfortante et enrichissante. Ces livres sont destinés à être appréciés à un rythme détendu - pas pressé de les parcourir. Ralentissez, comprenez et connectez-vous avec l'humanité.

Par Rozalinda Gjetja Travail réalisé dans le cadre du cours d’actualité de l’édition et du multiple à l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, 2020, license CC-BY-SA.